764 km / 33 jours à pied

Le Chemin Français (ou Camino Francés)

Trouvez ici tout ce qu'il faut savoir sur l'itinéraire le plus populaire du Camino de Santiago. Découvrez étape par étape comment se présente cette route, les obstacles que vous pouvez rencontrer et l’intérêt culturel que vous pouvez voir.

N'oubliez pas que pour faire le Camino de Santiago, il n'est pas nécessaire de le couvrir complètement. Vous pouvez choisir n'importe quel point intermédiaire et faire le nombre d'étapes ou de kilomètres que vous souhaitez. Si vous marchez un minimum de 100 km à pied, vous recevrez la Compostelle à votre arrivée à la cathédrale de Santiago.


Image: Fortaleza de Sarria

Voulez-vous faire le Camino ?

Organisez votre voyage avec une agence spécialisée. Veuillez laisser vos données et nous vous enverrons des informations sans engagement.


Nous paratagerons vos données avec Pilgrim Travel S.L., qui vont traiter votre demande. Pour exercer vos droits, consultez la politique de confidentialité. Données collectées par Premium Leads S.L.

Histoire du Camino Francés

764 km / 33 jours à pied / 14 jours à vélo

 

Le Camino Francés est l’un des chemins les plus chargés d’histoire de ceux qui mènent à Saint-Jacques-de-Compostelle. En fait, il est considéré comme la route la plus ancienne, car il y a de documents qui parlent de sa existance, datant de 1135. Il s’agit donc de la documentation la plus ancienne qui existe sur les routes de Compostelle. Le Camino de Santiago est apparu au IXe siècle, avec la découverte des restes de l'Apôtre Santiago. Grâce à cet événement et au soutien du roi Alphonse II (qui régnait à cette époque), le Camino Francés commence être parcouru par les fidèles de la péninsule et par ceux qui vivaient dans d'autres régions d'Europe.

Le Chemin de Compostelle avait non seulement le soutien du roi Alphonse II, mais aussi la bénédiction de Charlemagne, empereur de la majeure partie de l'Europe à ce temps là. Sans doute, ce fait a contribué à accroître la popularité du mythe de l'Apôtre Santiago et à rendre le Chemin de Compostelle de plus en plus populaire autour d'Europe.

camino francés

Raisons pour choisir le Camino Francés

Le Camino Francés est la route la plus ancienne, mais aussi la plus populaire parmi les pèlerins de Compostelle. L'antiquité deu Chemin Français est une bonne raison pour le choisir. Vous pouvez choisir le même itinéraire historique parcouru par les habitants de toute l’Europe, en passant par des lieux clés et des points d’intérêt d'exception.

Étant si populaire, vous pouvez jouir de nombreux aspects. Les étapes du Chemin Français sont toujours pleines de pèlerins (même en basse saison, comme l’automne ou l’hiver). L'atmosphère est incomparable. De plus, le fait que ce soit la route la plus fréquentée a favorisé l’ouverture de nombreux établissements. De cette façon, vous n'aurez aucun problème à accéder à une multitude d'auberges, de restaurants, etc. Quelque chose de très pratique si vous avez besoin de vous reposer avant la fin de votre étape.

Logrogne

Image : V. Maza

Burgos

Image : El fosilmaníaco

Leon

Image : J. A. Gil

Astorga

Image : P. Lameiro

Les étapes du Chemin Français (ou Camino Francés)

Le Chemin Français commence à la célèbre ville de Saint-Jean-Pied-de-Port, située en France, très proche de la frontière espagnole. Il comprend 33 étapes et mesure 764 km au total. Les étapes ont entre 18 et 30 km chacune et vous pourrez découvrir des endroits comme Pampelune, Logroño, Burgos, León, Astorga, Ponferrada, Arzúa et bien d’autres.

Étape 1
Saint-Jean-Pied-de-Port - Roncesvalles (24,2 km)

Il s'agit d'un début d'étape un peu dur. Si vous avez des problèmes, vous pouvez toujours vous devier vers Valcarlos, où l'itinéraire devient plus facile et plus supportable. Dans cette première étape, vous pourrez profiter de beaux paysages, tels que la Puerta del Pirineo, l’entrée de la France en Espagne par millier de pèlerins. En outre, il faut souligner la qualite de la gastronomie, avec les fromages des incroyables moutons de montagne (Ossau Iraty, Roncal ou Idiazabal), entre autres.

Étape 2
Roncesvalles - Zubiri (21,4 km)

Pour quitter Roncesvalles, vous devez suivre cette agréable voie. Vous pouvez le faire avec le trait original, parallèle à la route principale ; ou vous devier légèrement pour marcher de manière parallèle à la rivière principale, la rivière Agra. Les deux options sont moins exigeantes que l’étape précédente et se caractérisent par des paysages magnifiques, des services abondantes et une gastronomie sans égale.

Étape 3
Zubiri - Pamplona (20,4 km)

Cette étape est communément appelée l'étape des ponts, étant donné le nombre élevé de ponts à traverser (le pont Bandidos, le pont Irotz ou le pont Ultzama, entre autres). Vous traverserez plusieurs méandres de la rivière Agra, ainsi que de ses affluents. Enfin, vous arriverez à Pampleune, la célèbre capitale des Sanfermines, où vous ne pourrez pas manquer sa cathédrale, son hôtel de ville, le palais de Navarre ou les remparts, entre autres points d'intérêt.

Étape 4
Pamplona - Puente de la Reina (23,9 km)

Cette étape traverse une zone particulièrement venteuse. Ce sera votre plus grand défi à ce stade, puisque l’orographie est généreuse avec les pèlerins. Ici vous devez dire au revoir à la rivière Agra et vous devez traverser les ponts sur la rivière Sadar. Vous pouvez visiter les églises de San Miguel, San Andrés ou San Esteban, ainsi que le palais de Muruzábal.

Étape 5
Puente de la Reina - Estella (21,6 km)

Cette étape d'un peu plus de 21 km est riche en paysages agricoles. Trigales, oliveraies ou prairies teintées de coquelicots sont quelques merveilles qui vous attendent à ce étape. En ce qui concerne le patrimoine, vous pouvez voir le Palais des Rois de Navarre, le Saint Sépulcre ou le mur dans la ville d'Esteña. Sa cuisine n'est pas loin derrière : essayez les piments piquillo et les Rocas del Puy.

Étape 6
Estella - Los Arcos (21,3 km)

Cette étape se caractérise par des zones désertiques et avec peu d'abris dans certaines parties. Il y a une légère montée, mais pour le reste c'est une étape agréable pour le pèlerin. N'hésitez pas à passer visiter la Fontaine à Vin et le Monastère (à Irache), le Château de San Esteban de Deyo, l'Église de Santa María de Los Arcos ou le Portail de Castille. Les vins et le lait frit sont des spécialités gastronomiques que vous pourrez déguster dans cette région.

Étape 7
Los Arcos - Logroño (27,6 km)

Cette étape est celle qui abandonne la Communauté Foral de Navarre pour commencer à visiter celle de La Rioja. Vous traverserez la grande rivière espagnole, l'Èbre, et pourrez déguster les meilleurs vins de la péninsule. Cette étape a des pentes avec des cailloux et du gravier qui peuvent rendre votre pèlerinage difficile. Visitez l’Igelsia del Santo Sepulcro de Torres del Río, la mairie de Viana et les points d’intérêt de la capitale de la Rioja : l’église de San Bartolomé, la co-cathédrale de La Redonda, l’église de Santiago et les rues Laurel et San Juana à Logroño.

Étape 8
Logroño - Nájera (29 km)

La longueur de cette étape ne doit pas vous effrayer, car elle est supportable et ne présente pas d'obstacles. Au contraire, il n'y a que des pentes modérées, presque tout le terrain est plat, avec des vignes et d'autres champs agricoles. Les églises, les monastères et les couvents (à Navarrete, Ventosa et Nájera) sont quelques points d'intérêt.

Étape 9
Nájera - Santo Domingo de La Calzada (20,7 km)

Une autre étape qui se caractérise par être plate et entourée de champs dédiés à l'agriculture. Vous passerez par l'église de Notre-Dame des Anges (Azofra), les monastères de Suso et de Yuso (San Millán de la Cogolla), la cathédrale et le Paseo del Espolón (Santo Domingo de la Calzada).

Étape 10
Santo Domingo de La Calzada - Belorado (22 km)

Dans cette étape, la frontière entre La Rioja et Castille-et-León est franchie. C'est une autre plaine où vous passerez devant les vestiges du château de Belorado, le célèbre château d'El Cid. Vous pouvez également commencer à goûter à la cuisine castillan-léonienne, comme l'agneau ou le boudin noir de Belorado.

Étape 11
Belorado - San Juan de Ortega (23,9 km)

C'est l'une des étapes les plus solitaires que vous traverserez. En fait, de nombreuses localités ne disposent pas de services tels que distribuiteur automathique, pharmacie ou hébergements. Vous devez donc vous préparer. Il y a des monuments intéressants comme l'ermitage de Notre-Dame du Rocher (à Tosantos), l'église de l'Apôtre Santiago (à Villafranca Montes de Oca) ou le monastère de San Juan de Ortega.

Étape 12
San Juan de Ortega - Burgos (25,8 km)

Cet itinéraire reste plat et, même s’il est un peu long, il n’est pas particulièrement difficile. Ceci est proche des gisements d'Atapuerca, bien qu'il ne les traverse pas exactement. Bien que vous deviez dévier un peu, c'est un point de grand intérêt. L'église de San Miguel de Arcés, la Cathédrale de Burgos, la Cartuja de Miraflores et le Château de Burgos sont également à ne pas manquer.

Étape 13
Burgos - Hornillos del Camino (21 km)

En quittant Burgos, on traverse les mêmes rues que sur l'itinéraire original, en passant par le quartier juif de Burgos et en laissant derrière elle sa cathédrale historique. La route reste plate et lisse. En fait, cette étape est combinable avec la suivante, formant une grande étape de 40 km, mais avec peu de difficulté. N'oubliez pas de déguster le fromage de Burgos et le boudin noir.

Étape 14
Hornillos del Camino - Castrojeriz (20 km)

Cette étape, comme la précédente, fait environ 20 km de long, elle est plate et facile à franchir. Les vastes champs agricoles castillans vous accompagneront. Vous pouvez visiter l'église de la Virgen del Manzano à Castrojeriz, la Plaza Mayor et le conseil municipal de Castrojeriz.

Étape 15
Castrojeriz - Frómista (24,7 km)

Comme il est naturel à l'intérieur de Castille-et-León, il y a peu d'ombre et les températures peuvent être extrêmes. À ce stade, il n'y a qu'une petite montée, suivie de longues plaines.

Étape 16
Frómista - Carrión de los Condes (18,8 km)

Cette étape courte est détendue et agréable, car elle n’a pas de pentes non plus. Vous pourrez en profiter pour savourer la cuisine castillane-léonoise dans toute sa splendeur : soupe à l'ail, agneau, pigeonneau et bien plus encore.

Étape 17
Carrión de los Condes - Terradillos de los Templarios (26,3 km)

La légende dit qu'à Terradillo de los Templarios, la mythique oie aux œufs d'or est enterrée. Cette étape n’est pas difficile, car elle est plate et agréable. Cependant, vous devez garder à l'esprit que, lorsque vous quittez Carrión de los Condes, vous passerez par des endroits offrant très peu de services (par exemple, des pharmacies, des auberges ou des restaurants). Si vous êtes prêt pour cette étape solitaire, vous apprécierez ses monuments et ses paysages.

Étape 18
Terradillos de los Templarios - Bercianos del Real Camino (23,2 km)

Vous quittez cette localité du Temple pour continuer à traverser les champs de céréales de la large Castille. Vous pouvez visiter l'église de Santo Tomás de Aquino (à Moratinos), l'église de San Lorenzo (à Sahagún) ou l'ermitage de Nuestra Señora de Perales (à Bercianos del Real Camino). Dans la ville de Sahagún, vous retrouverez de nombreux services sur le Camino.

Étape 19
Bercianos del Real Camino - Mansilla de las Mulas (26,3 km)

Jusqu'au kilomètre 7 de cette étape les services sont limités. Vous devez attendre jusqu'à El Burgo Ranero, où ils sont les plus abondants. Cette étape se caractérise par être plate et sans obstacles.

Étape 20
Mansilla de las Mulas - León (18,5 km)

Cette étape relie ces petites villes à la grande ville de León. Ici, vous pourrez rejoindre la cathédrale, le mur romain, le château et de nombreux autres monuments majestueux. C'est une étape simple et plaine.

Étape 21
Leon - San Martín del Camino (24,6 km)

À cette étape, l’ancienne capitale du Léon est abandonnée pour nous submerger à nouveau dans les champs de céréales de Castille-et-León, ainsi que dans l’asphalte. C'est une occasion d’apprécier les paysages et la nature. Il ne faut pas trop s'eeforcer, car c'est une étape pas trop longue et plate. En quittant les villes, il est habituel de croiser des zones industrielles. Une extrême prudence est recommandée en raison du nombre élevé de véhicules.

Étape 22
San Martín del Camino - Astorga (23,7 km)

Après avoir traversé les routes pavées de la périphérie de León, nous arrivons à un paysage plus naturel, couronné par l'historique Astorga, un endroit que vous ne pouvez pas manquer. Profitez de ses vestiges romains, de son architecture incomparable et de ses délicieux feuilletés et mantecados. Quoi de mieux pour reprendre des forces après les 23 km de cette étape ?

Étape 23
Astorga - Foncebadón (25,8 km)

Cette étape a une très légère pente. Bien que ce ne soit pas marquée, c'est remarquable après les longues étapes sur le plat. La pente monte jusqu'à la région de Bierzo. Ne manquez pas le cocido de maragato et les fruits et légumes de cette région. Les cerises de Bierzo, par exemple, vous aideront à ne pas avoir de douleurs musculaires. Il ne reste plus que 10 étapes pour se rendre à Saint-Jacques-de-Compostelle !

Étape 24
Foncebadón - Ponferrada (26,8 km)

À cette étape, les cyclistes doivent faire attention dans certaines descentes. Le point plus haut du Camino se situe à ce stade, entre les kilomètres 5 et 10. Il y a ensuite une descente intense qui se termine à Ponferrada. En ce qui concerne les points d’intérêt, ne manquez pas le château des Templarios, la tour de l’horloge ou la basilique de la Encina à Ponferrada.

Étape 25
Ponferrada - Villafranca (24,2 km)

À cette étape, il n'y a qu'une très légère pente depuis le kilomètre 15. Ce que l'on commence à remarquer, c'est l'abondance de la végétation. On commence à sentir qu'on approche la verte et belle Galice. À cette étape, vous passerez par de charmantes villes, telles que Columbrianos, Componaraya, Cacabelos, Valtuille de Arriba, jusqu'à Villafranca del Bierzo.

Étape 26
Villafranca - O Cebreiro (27,8 km)

Dans cette étape, vous arrivez à O Cebreiro, un charmant lieu de montagne. La montée va d'environ 400 m au dessus du niveau de la mer à 800 m, produisant la plus forte montée entre le kilomètre 20 et 27. C'est donc une pente considérable, qui se produit également à une étape considérablement longue. Si vous avez des forces, nous vous recommandons de visiter l’église de Santa María la Real et les célèbres pallozas d’O Cebreiro.

Étape 27
O Cebreiro - Triacastela (20, 8 km)

Contrairement à la phase précédente, elle est plus courte et plus plate, même si sa pente est profonde à la fin. Les cyclistes doivent rester vigilants. Cet itinéraire traverse la région magique d'Ancares. Le Camino ne traverse pas le parc naturel, mais vous pourrez en savourer certaines spécialités : châtaignes, friandises maison, champignons, fromages, etc.

Étape 28
Triacastela - Sarria (18,4 km)

Cette étape est caractérisée par un sol ferme et plat, principalement en asphalte. C'est une étape presque complètement à plat, il est donc facile de se déplacer à pied ou à vélo. En outre, c’est l’un des plus courts, nous pouvons donc nous reposer et admirer ses monuments : l’église de San Cristovo do Real et le monastère bénédictin (à Samos) et l’église de San Salvador à Sarria.

Étape 29
Sarria - Portomarín (22,2 km)

La route vers Portomarín a plusieurs hauts et bas qui rendent le voyage un peu difficile, mais en général c'est une étape agréable. À Sarria, vous serez déjà à 100 km de Saint-Jacques-de-Compostelle. C'est normal de trouver de nombreux pèlerins sur le Camino, car 100 km est la distance minimale pour obtenir la Compostela. Il est temps de partager l'expérience avec vos compagnons de pèlerinage et de vous consacrer pleinement à profiter des dernières étapes.

Étape 30
Portomarín - Palas de Rei (24,8 km)

Sur l'ascension de Poromarín à Hospital da Cruz, vous devez faire une ascension d'environ 400 km en seulement 12 km. Ensuite, la scène est assez plate et comporte beaucoup de zones asphaltées. Vous ne pouvez pas partir sans déguster un bon pain galicien, une pieuvre à la galicienne (polbo á feira) ou un lacón con grelos.

Étape 31
Palas de Rei - Arzúa (28,5 km)

La dernière longue étape du Camino nous emmène de Palas de Rei à Arzúa. Son chemin se caractérise par son caractère plat et assez proche du niveau de la mer. Vous aurez l'occasion de visiter des endroits tels que Leboreiro, Melide ou Boente. Ses monuments incluent l'église de Santa María de Leboreiro, le pont médiéval du Río Furelos, la chapelle San Roque de Melide, l'église de Santa María de Melide, le pont de Ribadiso et l'église de Santiago à Arzúa. Vous vous retrouverez dans l'une des régions où règne la meilleure gastronomie galicienne : la pieuvre, les melindres de Melide et le fromage d'Arzúa sont quelques-uns des joyaux de la couronne.

Étape 32
Arzúa - Pedrouzo (19,3 km)

Vous arrivez à la fin et les deux dernières étapes sont plus faciles. Avec seulement 19 km, c'est une étape simple. Vous pouvez voir l'église et l'ermitage d'O Pedrouzo et vous reposer avant votre dernier jour.

Étape 33
Pedrouzo - Saint-Jacques-de-Compostelle (19,4 km)

C'est une étape simple et courte. De plus, le désir d'atteindre Saint-Jacques-de-Compostelle a toujours tendance à s'imprégner des pèlerins, qui prennent la force de leur enthousiasme pour se rendre à Compostelle. Une fois arrivé à Santiago, ne vous limitez pas à visiter la cathédrale. La capitale galicienne offre un nombre infini de lieux chargés d'histoire, de charme et de beauté à ne pas manquer : le monastère de San Martín Pinario, Saint-Domingue de Bonaval, Mercado de Abastos, Hostal de los Reyes Católicos... Ou vous pouvez tout simplement vous promener dans ses rues fantastiques et profiter de votre arrivée à destination.


Voulez-vous faire le Camino ?

Si vous voulez vivre l'expérience du Camino de Santiago, nous pouvons vous aider à planifier votre voyage. Envoyez-nous vos doutes et nous vous contacterons sans engagement.

Nous paratagerons vos données avec Pilgrim Travel S.L., qui vont traiter votre demande. Pour exercer vos droits, consultez la politique de confidentialité. Données collectées par Premium Leads S.L.

Découvrez les autres chemins

Le Camino Francés est le plus populaire, mais il y a des autres alternatives.

» Camino Francés 764 km / 33 jours
» Camino Portugués 620 km / 25 jours
» Camino Norte 824 km / 32 jours
» Camino Primitivo 313 km / 11 jours
» Camino Inglés 119 km / 6 jours
» Vía de la Plata 960 km / 27 jours
Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services. Si vous continuez à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Vous pouvez obtenir plus d'informations ici.