620 km / 25 jours à pied

Le Camino Portugués (ou Chemin Portugais)

La route d'union entre le Portugal et Saint-Jacques-de-Compostelle

Le Camino Portugués est une voie importante reliant le Portugal à l'Espagne. Découvrez étape par étape comment se présente cette route, les obstacles que vous pouvez trouver et l’intérêt culturel que vous découvrerez.

N'oubliez pas que pour faire le Camino de Santiago, vous n'avez pas à parcourir tout le chemin. Vous pouvez choisir n'importe quel point intermédiaire et faire le nombre d'étapes ou de kilomètres que vous souhaitez. Si vous marchez 100 km à pied, vous recevrez la Compostela à votre arrivée à la Cathédrale de Saint-Jacques.


Image: Torre de Belém, Lisboa

Voulez-vous faire le Camino ?

Organisez votre voyage avec une agence spécialisée. Veuillez laisser vos données et nous vous enverrons des informations sans engagement.


Nous paratagerons vos données avec Pilgrim Travel S.L., qui vont traiter votre demande. Pour exercer vos droits, consultez la politique de confidentialité. Données collectées par Premium Leads S.L.

Le Camino Portugués (ou Chemin Portugais)

620 km / 25 jours à pied / 10 jours à vélo

 

Le Chemin Portuguais est un itinéraire idéal pour tous ceux qui veulent connaître les cultures portugaise et galicienne. Le point de départ est la capitale du Portugal, Lisbonne, jusqu'à la Galice. Sur le chemin, vous traverserez de nombreuses belles villes et zones rurales que vous n'oublierez pas.

Si vous aimez l'idée, nous pouvons vous aider avec l'organisation du voyage à travers le Chemin Portugais.

Le Chemin Portuguais est un chemin complètement différent, car vous n'y trouverez pas de hauteurs compliquées ou d'inégalités prononcées, comme sur le Chemin Français par exemple. Mais ce chemin est aussi chargé d'histoire millénaire et traverse de beaux paysages naturels, entre forêts, chemins, ponts médiévaux, cruceiros, rivières, chênaies, etc. Historiquement, il s'agissait d'un important itinéraire culturel et commercial. Comme vous le constaterez plus tard, les relations sociales, économiques et culturelles poussent les pèlerins dans cette direction, et pas seulement la dévotion réligieuse.

camino portugués

Le Camino Portugués ou Chemin Portugais : ce qu'il faut savoir

Voulez-vous faire le Camino de Santiago à travers le Chemin Portuguais ? Vous êtes arrivé au bon endroit ! Sur cette page, nous vous proposons une guide détaillée pour réaliser le Camino de Santiago à travers le Camino Portugués.

Le Chemin Portugais est la deuxième route la plus fréquentée du Camino de Santiago, après le Chemin Français. Même s'il y a des autres chemins réputés, le Chemin Portugais est l'un des plus populaires.

Le Camino Portugués part de Lisbonne (la capitale portugaise) et traverse du sud au nord les villes portugaises et galiciennes, parmi lesquelles Coimbra, Porto, Ponte de Lima, Pontevedra, Caldas de Reis ou Padrón. Il a une longueur totale de 620 km et comprend 25 étapes dont le parcours varie entre 13 et 34 km.

Lorsque le Camino Portugués pénètre en Galice, deux itinéraires différents en émergent. Le meilleur itinéraire commence à Tui, dans la province de Pontevedra, et se termine à Saint-Jacques-de-Compostelle. Cette route comprend 117,5 km qui peuvent être parcourus confortablement en 5 ou 6 jours.

Santarem

Coimbra

Porto

Barcelos

Les étapes du Chemin Portugais

Si vous faites le Chemin Portugais à pied, vous pouvez parcourir les 620 km au total en 25 étapes. Si vous choisissez de faire le Camino à vélo, le nombre d'étapes sera de 5 au total.

Étape 1
Lisbonne – Alhandra (28 km)

Vous allez quitter la capitale portugaise, Lisbonne, la ville de la lumière. Vous pouvez profiter de son magnifique lever de soleil sur le Tejo et puis commencer à marcher vers Alhandra à travers le Caminho do Tejo, un voyage spirituel vers Fatima. Si vous avez le temps, il est conseillé de passer une journée supplémentaire à visiter Lisbonne et à déguster goûter les merveilles de la cuisine portugaise, telles que la sauce verte, les feijoadas ou les célèbres et délicieuses pâtisseries de Belém ou les natas.

Étape 2
Alhandra – Azambuja (18 km)

Vous devez continuer vers Azambuja, un village séparé d’Alhandra par 18 km. C'est une route que vous ferez à côté de la voie ferrée. À Azambuja, le Pelourinho de Manique do Intendente est incontournable (vous le trouverez dans le village du même nom), ainsi que l’Église de l’Assomption. À ce stade, vous pouvez essayer les délicieux enguias fritas, ensopado de enguias, le riz lampreia ou le queijadinhas au dessert.

Étape 3
Azambuja – Santarém (23 km)

En suivant le chemin accompagné par le cours du Tage, vous arriverez à Santarém, capitale du gothique au Portugal. Ses églises méritent d'être visitées, en particulier l'église de Graça ou la cathédrale. Ne manquez pas le château d'Amourol, situé sur une île au milieu du Tage. Et en parlant du Tage, dans ces terres, vous pourrez déguster les poissons du fleuve et, encore une fois, les anguilles et les lamproies en saison. Les vins portugais de cette région sont assez célèbres et il existe une populaire route des vins.

Étape 4
Santarém – Golegã (30 km)

Vous partez de Santarém, en suivant le cours du Tajo, en passant par Pombalinho et en direction de Golegã, municipalité où se trouve Azinhaga, une ville célèbre pour être le berceau du prix Nobel José Saramago. Golegã est également célèbre pour la Foire du Cheval, qui a lieu au mois de novembre. Dans cette étape, vous devrez faire de la place dans votre sac à dos pour des provisions supplémentaires avant de quitter Santarém, car vous ne trouverez pas trop d'emplacements intermédiaires entre les deux villes. Lorsque vous arrivez à Golegã, vous pouvez essayer certaines de leurs célèbres soupes ou alapardana à la morue, avec du chou et du pain de broa.

Étape 5
Golegã – Tomar (22 km)

Après 22 km de route, vous arriverez à Tomar, l'ancien siège de l'Ordre des Templiers. Il s'agit d'une ville charmante, chargée d'histoire et de richesses artistiques et culturelles. Prenez le temps de visiter le couvent du Christ, l’une des œuvres les plus importantes de la Renaissance portugaise ; ou les vestiges du temple, comme le château du XIIe siècle. Tous les 4 ans au début du mois de juillet, on célébre la « Festa dos Tabuleiros », l’un des plus anciens festivals du Portugal, qui tire son origine des célébrations de la moisson à la déesse romaine Ceres.

Étape 6
Tomar – Alvaiázere (32 km)

Dans cette étape tu Chemin Portugais, vous entrerez dans les routes millénaires et vous retrouverez des vestiges d'autres époques, comme le pont à arcades gothiques de Peniche, qui faisait partie d’un très ancien moyen de communication entre les villes de Tomar et de Coimbra. À Tomar, vous pourrez visiter le château des Templiers ou le couvent du Christ, ainsi que d'autres églises monumentales, et déguster les migas de feijão ou les feijões avec salsa, terminant le repas avec les célèbres fatias de Tomar.

Étape 7
Alvaiázere – Rabaçal (33 km)

Vous continuerez le long de l'ancienne voie romaine, en vous arrêtant à mi-chemin à Ansião, ville célèbre pour le château monumental de Santiago da Guarda. En arrivant à Rabaçal, vous pourrez de l'occasion pour visiter le château de Germanelo ou la Villa Romana, découverte dans les années 80 et dotée d'un magnifique ensemble de mosaïques. La ville de Rabaçal est également réputée pour son fromage. Cette région, la Região Centro de Portugal, propose également certains de ses propres plats tels que les migas à la morcela, la soup à lavrador ou la feijão verde.

Étape 8
Rabaçal – Coimbra (32 km)

Si vous êtes arrivés à Rabaçal et si vous avez vous reposé, vous pourrez parcourir les 13 km jusqu'à Cernache, à mi-chemin, car Coimbra se trouve à 13 km de plus. Avant d’atteindre cette belle ville, classé au patrimoine mondial, vous pouvez vous arrêter à l’ancienne ville romaine de Conimbriga, située dans la ville de Condeixa a Velha. Après avoir poursuivi la route, nous atteindrons la magnifique ville de Coimbra, l'ancienne capitale du Portugal, qui abrite l'une des plus anciennes universités d'Europe, fondée en 1290. Sa cathédrale, ses églises, ses parcs et ses bâtiments universitaires, ainsi que ses promenades le long de ses rives de la rivière Mondego, ils méritent un séjour paisible. Et pour manger, il est conseillé d'opter pour les fameux rôtis, comme cabrito em forno de lenha ou le leitão assado à moda da Bairrada, par exemple. Après le répas : un coup de jeropiga, très apprécié des étudiants, ou le riz sucré et des gâteaux de Coimbra.

Étape 9
Coimbra – Mealhada (23,3 km)

En suivant le cours de la rivière Mondego, vous arriverez à Mealhada. À ses portes se trouve une marque millenaire (du Ier siècle), qui indiquait le mile romain 12 de la Via de Olissipo (Lisbonne) à Cale (Vila Nova de Gaia). Un autre vestige millénaire qui nous accompagne sur ce chemin historique. Et si vous souhaitez vous arrêter à mi-chemin, le complexe monumental de Buçaco est un complexe architectural, botanique et paysager unique au centre duquel se trouve le Palácio Real, considéré comme le dernier héritage des rois du Portugal, aujourd'hui transformé en un bel hôtel.

Étape 10
Mealhada – Águeda (25 km)

En suivant l'autoroute IC2, vous traverserez Aguim, Anadia et Avelas do Caminho pour atteindre Águeda, une ville baignée par la rivière du même nom qui forme le plus grand lac de la péninsule : Pateira de Fermentelos. À Águeda, vous pouvez goûter de la viande de chèvre, du mouton, du lapin ou du porc rôti avec différents accompagnements. En dessert, dégustez les célèbres pâtes de Santa Águeda : en forme de poitrine de femme et fourrées de crème et de fruits, elle rappellent le martyre de cette sainte.

Étape 11
Águeda – Albergaria A Velha (15,8 km)

Étape de transition qui vous mènera à Algergaria A Velha, dans la région d’Aveiro, où vous pourrez visiter des icônes de leur patrimoine, telles que les Pelourinhos de Frossos et Açores, les mámoas do Taco ou leurs églises et chapelles. Si vous envisagez de faire le Camino pendant les mois les plus chauds, il est conseillé de se protéger du soleil et de remplir votre cantine souvant. Dans les villages, vous pouvez vous arrêter pour remplacer vos provisions et goûter les plats de la région.

Étape 12
Albergaria A Velha – Oliveira de Azeméis (19,7 km)

Nouvelle étape de transition à travers l'ancienne route médiévale qui mène à Albergaria A Nova et Bemposta et, après avoir traversé le pont de Senhor da Pedra, atteindre Oliveira de Azeméis. Dans cette ville, visitez le romantique sanctuaire et le parc de Nossa Senhora de La Salette, monument historique et naturel.

Étape 13
Oliveira de Azeméis - Grijó (28,1 km)

C'est une étape plus longue. Ici vous ne pouvez pas manquer le monastère de São Martinho de Cucujães, dans la municipalité de Oliveira de Azeméis. Oliveira propose une offre hôtelière et touristique variée, ainsi qu'une cuisine unique comprenant des pommes de terre São Miguel, un fond de porc mariné au vin rouge et, en dessert, les beijinhos de Azeméis ou les zamacóis. Après avoir quitté Azeméis, vous pouvez choisir entre terminer l'étape à Arrifama, Lourosa ou continuer jusqu'à Grijó, la paroisse de Vila Nova de Gaia, près de Porto.

Étape 14
Grijó – Porto (15,1 km)

L'une des étapes les plus emblématiques du Chemin Portugais, car vous arriverez à Porto, la deuxième ville du Portugal et l'une des plus belles villes d'Europe, classé au patrimoine mondial. Il vaut la peine de prendre le lendemain pour vous perdre dans ses quartiers et ses ruelles et descendre à la Ribeira pour voir les barges du Douro et Gaia, située à l'autre côté de la rivière, avec ses caves de vinho do Porto. Pour manger, vous pouvez choisir un plat de restauration rapide mais très à la mode, le francesinhas, ou choisir des plats typiques plus élaborés, tels que des tripes à la mode de Porto, du linguiça ou du poulpe. Pour le dessert, vous pouvez opter pour un verre de vinho do Porto ou un bonbon typique.

Dans cette étape, vous pouvez choisir le Chemin Portugais de la côte ou continuer sur le chemin traditionnel.

Étape 15
Porto – Vilarinho (26,5 km)

Cette étape est l'une des plus longues. Vous pouvez donc la compléter jusqu'à Vilarinho ou passer la nuit à un point intermédiaire, comme Maia, à 13 km de Porto.

Étape 16
Vilarinho – Barcelos (27,3 km)

Vous pouvez marcher sans hâte entre Vilarinho et Barcelos, pour vous rendre à la ville du célèbre coq et capitale de l'artisanat au Portugal. À ne pas manquer : l'église Matriz, le pont médiéval, le château de Condos de Barcelos et la tour Porta Nova dans la vieille ville. Si vous souhaitez profiter d'un souvenir, une promenade dans la vieille ville de Barcelos vous offrira plus d'une occasion d'emporter une figurine d'argile ou le célèbre coq de Barcelos, symbol de l'identité de la nation portugaise.

Étape 17
Barcelos – Ponte de Lima (34,5 km)

Vous êtes proche de la frontière avec la Galice et vous commencerez à marcher en direction Ponte de Lima. Cette ville, connue pour être la plus ancienne du Portugal (a obtenu ce titre en 1125), est une belle ville au bord de la rivière Lima avec une grande zone monumentale médiévale intéressante. En outre, il s'agit d'un arrêt obligatoire pour sa cuisine : la lamproie (préparée de beaucoup de façons), le sarrabulho au riz ou le rojões de porco sont quelques examples. Donné que c'est une longue étape, vous pouver la diviser en deux : vous pouvez passer la nuit à Vitorino de Piães, où vous pourrez visiter son église ou certains de ses nombreux forts.

Étape 18
Ponte de Lima – Rubiães (17,4 km)

À ce stade, vous devriez faire un arrêt intermédiaire à Rubiães, car Ponte de Lima et la ville frontalière de Valença do Minho sont séparés par près de 40 km. Vous marcherez le long de la rivière Labruja, entourée de montagnes et de forêts. Vous ne souffrirez qu'un peu dans la montée au sommet de A Portela Grande, la plus haute colline du Chemin Portugais. Si vous voyagez à vélo, vous devrez peut-être le porter sur les tronçons rocheux ou, si vous le souhaitez, vous pouvez emprunter la route M-552 pour prendre la N-201. Les personnes à mobilité réduite peuvent également faire ce détour.

Étape 19
Rubiães – Tui (19,1 km)

Si vous avez décidé de passer la nuit à Rubiães, l'étape d'aujourd'hui sera courte et vous offrira deux nouvelles options : dormir dans le magnifique village de Valença do Minho, ou traverser le pont international surplombant le Miño, entrer en Galicie et passer la nuit à Tui. Si vous restez à Valença, vouz pouvez visiter sa forteresse sur la rivière Miño et les églises de Santa Maria dos Anjos et Santo Esteve. À Valença, vous pouvez également savourer la cuisine portugaise. Le bacalhau de São Teotónio, le cabrito à Sanfins, le anho no forno ou le bouillon vert sont quelques plats recommendables.

Étape 20
Tui – O Porriño (13 km)

Vous êtes déjà en Galice, de plus en plus proche de Saint-Jacques-de-Compostelle. Vous avez un itinéraire avec des chemins plats et bien balisés. Il vaut la peine de s'arrêter pendant quelque temps dans le village de Tui et de visiter son riche patrimoine culturel, ainsi que de goûter les délicieuses spécialités de la gastronomie du sud de Galice. Vous êtes à 115 km de Saint-Jacques-de-Compostelle et votre route est parallèle à la rivière Miño, puis se poursuit dans les forêts et les vignobles, mais une partie importante de la route se poursuivra par la route. Vous devrez donc prendre des précautions extrêmes et améliorer la visibilité du groupe de pèlerins. Si vous le souhaitez, vous pouvez éviter la section qui traverse la zone industrielle de O Porriño.

Étape 21
O Porriño – Redondela (16 km)

Nouvelle étape en douceur, sans grandes différences de niveau, à l'exception de la section qui relie l'Albergue de Mos à la chapelle de Santiaguiño. Cette zone est célèbre par les chocos, un type de céphalopode de grande qualité dans ces eaux. Vous pouvez manger le choco de beaucoup de manières, mais les plus traditionnelles sont avec du riz, dans son encre ou dans une empanada.

Étape 22
Redondela – Pontevedra (19 km)

Il s'agite d'une étape courte, avec de petites inégalités qui longe la belle Rivière de Vigo. Il vaut la peine de s’arrêter pour visiter les trésors du patrimoine de Rendondela, tels que le château de Soutomaior ou le pont romain de Pontesampaio. Mais le plus raisonnable est de terminer l'étape à Pontevedra, car la ville possède un grand patrimoine historique et une vieille ville avec une belle ambiance, où vous pourrez prendre un verre ou manger. N'oubliez pas de visiter le sanctuaire de la Virgen Peregrina, symbole de la ville et dédié, précisément, aux pèlerins. Les produits traditionnels de la ville sont les fruits de mer, le poisson (en particulier les huîtres, les moules, les palourdes et les zamburiñas). Et pour le dessert, une pâte feuilletée farcie aux amandes.

Étape 23
Pontevedra – Caldas de Reis (19 km)

Cette section de la route traverse des sentiers et des villages caractéristiques de la belle campagne rurale galicienne. La route traversera par plusieurs points une route nationale (la N-550, qui relie Pontevedra et Saint-Jacques-de-Compostelle) pour zigzaguer à travers champs et villages jusqu’à Caldas, une ville à l’histoire millénaire, comme son nom l’indique, pour avoir nombreuses sources thermales. Profitez, si vous ne l’avez pas encore savouré, pour commander une empanada : de lamproie, de coques, de sardines ou de viande. Vous trouverez des authentiques délices dans les étapes du Chemin Portugais.

Etapa 24
Caldas de Reis – Padrón (17 km)

Dans cette étape, vous allez changer la province de Pontevedra par La Corogne. Vous arriverez à Padrón, où se trouve l'actuelle paroisse d'Iria Flavia. Dans cette place se trouvait l'ancienne ville romaine du même nom, dotée d'un port important. Selon la légende, c’est à Iria Flavia que l’Apôtre Saint Jacques a prêché pour la première fois dans les pays de la péninsule. C'est le lieu où ses disciples (Théodore et Athanase) ont débarqué, dans la barque de pierre avec les restes de Santiago depuis Jérusalem. Vous êtes très proches. En outre, Padrón est également le lieu de naissance de la poétesse galicienne la plus internationale : Rosalía de Castro. Dans le village, vous pouvez toujours visiter sa maisons : Casa da Matanza. À Padrón, vous devrez goûter ses célèbres poivrons, les poivrons Padrón ou Herbón, avec tortilla, raxo, ou tous seuls. Ils sont délicieux à tous les égards.

Étape 25
Padrón – Saint-Jacques-de-Compostelle (22 km)

Dans cette dernière étape, vous marcherez sur les traces de Teodoro et Atanasio, les disciples de Jacques le Majeur qui ont collecté clandestinement leurs restes et, dans un bateau en pierre, ont entamé une traversée maritime qui les mènerait à Iria Flavia. Selon la légende, l'évêque Teodomiro aurait découvert les restes de l'apôtre, qui a ensuite poursuivi son chemin vers l'intérieur, jusqu'à l'actuelle Compostelle. Ce même itinéraire sera ce que vous ferez dans cette dernière étape, à travers des villages et des quartiers jusqu’à ce que vous atteigniez la capitale et la ville la plus monumentale de Galice : Saint-Jacques-de-Compostelle.

Étapes du Camino Portugués de la côte

Le Chemin Portugais de la côte commence à Porto et passe près de la côte atlantique par des villes telles que Póvoa de Varzim, Viana do Castelo, Caminha, A Guarda, Baiona, Vigo et Redondela, où il rejoint à nouveau le Chemin Portugais vers l'intérieur.

Pendant des années, pour entrer en Galice on devait se tourner vers l'intérieur, en direction Tui, et continuer en direction Saint-Jacques-de-Compostelle. Cependant, vous pouvez maintenant choisir de marcher à côté du Miño, si vous souhaitez emprunter l’itinéraire intérieur et principal. Ou si vous le préférez, vous pouvez choisir l’itinéraire de la côte. Si vous choisissez le Camino Portugués de la côte, vous pouvez entrer en Galice par ferry, en prenant celui qui relie la ville portugaise de Caminha à son voisin galicien, A Guarda.

La visite se poursuit parallèlement à l'océan Atlantique, à travers les municipalités côtières d'Oia, Baiona et Nigrán, pour atteindre la plus grande ville de Galice, Vigo. À partir d'ici, la route se poursuivra vers Redondela, point d'union avec les pèlerins qui ont choisi la voie portugaise classique.

Il s’agit d’un itinéraire peu connu, car il n’avait pas été reconnu comme un itinéraire jacobéen jusqu’à présent, bien qu’il ait autant d’antiquité que la voie portugaise classique. Il se compose de 280 km, séparant la plus grande ville du nord du Portugal (Porto) de Saint-Jacques-de-Compostelle. Il est divisé en 9 étapes très proches de la mer.

En plus d’avoir des siècles d’antiquité et de recevoir les pèlerins qui marchaient du Portugal, le Chemin Portugais longeant la côte était également un itinéraire pour les pèlerins venus d’outre-mer qui arrivaient dans les ports portugais pour entreprendre la marche vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

La route maritime est également connue sous le nom de route monacale, en raison des nombreux monastères présents sur le chemin, parmi lesquels le monastère de Santa María de Oia, construit par l’ordre cistercien au XIIe siècle et déclaré d’Intérêt Culturel au début du XXème siècle.

Cet itinéraire comprend 9 étapes à pied (avec un total de 196 km) et 4 étpaes à vélo (de 286 km).

  • L'étape 1 (24,5 km) unit Porto avec Labruge.
  • L'étape 2 (14 km) unit Labruge avec Póvoa de Varzim.
  • L'étape 3 (24,5 km) passe entre Póvoa de Varzim et Marinhas.
  • L'étape 4 (20,8 km) unit Marinhas avec Viana do Castelo.
  • L'étape 5 (26,8 km) unit la belle ville de côte de Viana do Castelo avec Caminha.
  • L'étape 6 (23,5 km) commence à Caminha et entre en Galice à travers Mougás.
  • L'étape 7 (16 km) unit Mougás avec Ramallosa.
  • L'étape 8 (22,6 km) traverse entre Ramallosa et Vigo.
  • L'étape 9 (16 km) unit Vigo avec Pontevedra, en continuant d'ici à traves le Chemin Portugais traditionnel.

Comment se préparer pour faire le Camino Portugués

L'atout de cet itinéraire est qu’il n’est pas nécessaire que vous soyez en pleine forme, car c’est un itinéraire relativement confortable et simple. C'est un long chemin, mais avec un peu de planification et de temps, vous pourrez voyager sereinement en profitant non seulement des paysages magnifiques, mais également de la fantastique gastronomie portugaise et galicienne.

De plus, si vous décidez de faire le voyage complet en partant de Lisbonne, vous pourrez visiter certaines des plus belles villes du patrimoine mondial au monde et explorer une partie presque inconnue du merveilleux pays de Portugal. Et si vous choisissez le Chemin Portugaise le long de la côte, les spécialités gastronomiques se multiplient, en particulier lorsque vous arrivez à Rías Baixas, un paradis authentique de saveurs et de couleurs..

Rappelez-vous que vous pouvez toujours vous adapter au chemin et le parcourir en fonction de vos besoins et de ce que vous sentez à chaque étape. Avant de vous lancer dans le Camino, il est conseillé de faire une promenade quelques semaines pour vérifier votre état physique et surtout vous habituer aux chaussures que vous porterez sur les étapes. Les gênes les plus habituels sur le Camino sont des douleurs dans les pieds, mais aussi des douleurs dans le dos causées par le port du sac à dos pendant beaucoup d'heures.

L’important dans le Camino Portugués (et dans toutes les autres routes) est de suivre votre propre rythme et vous adapter à vos propres forces pour atteindre le stade final et profiter des multiples activités culturelles, gastronomiques, religieuses et de loisirs offertes par Saint-Jacques-de-Compostelle.

Quoi emporter dans votre sac à dos pour faire le Camino Portugués ?

Cherchez un sac à dos confortable, adapté anatomiquement et doté de renforts aux bretelles à la hanche et à la poitrine, d'une taille que vous pourrez manipuler et de préférance imperméable. Sinon, procurez-vous également une couverture imperméable. Lors du remplissage, il est recommandé de déposer les objets les plus lourds (chaussures, pantalons, vêtements chauds, livres ) près du dos et de placer le sac de couchage dans le dos pour le rembourrer. Distribuez les vêtements et les objets dans votre sac à dos de manière équilibrée et essayez de ne rien prendre de superflu. Il serait souhaitable que vous preniez :

Les vêtements

Il est conseillé d'emporter trois tenues : en été, un pantalon long et un pantalon court ; en hiver, des vêtements adaptés au froid.

Les indispensables

Produits d'hygiène personnelle : un petit kit de base comprenant des pansements pour les ampoules et les petites plaies ; crème solaire et après soleil ; un imperméable ; un chapeau ; un couteau suisse ; chaussettes et chaussures en réserve et des chaussures comfortables pour visiter les villes.


Où tamponner le carnet du pèlerin sur le Camino Portugués ?

Bien que la Compostela est un complement au Camino, ce justificatif est un souvenir de voyage parfait qui prouve que vous avez complété le Camino. Vous pouvez l'obtenir en parcourant à pied ou à cheval un minimum de 100 km du Camino de Santiago (200 km si vous venez en vélo), et vous devez tamponner le carnet du pèlerin dans des points différents dans chaque étape. Si vous enregistrez correctement cette carnet, vous aurez droit à recevoir la Compostela, l'accréditation du pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

Sur le Chemin Portugais, vous pouvez obtenir le carnet de pèlerin dans des endroit différents :

  • À Lisbonne: Confraria do Apóstolo Santiago-Basílica dos Mártires (Rue Serpa, 10D)
  • À Porto: Centro de Estudos Jacobeus. Caminhos Portugueses a Santiago de Compostela (Rue das Virtudes, 11)
  • À Braga: Espaço Jacobeus (Praça da Facultade de Filosofía, 16)
  • À Viana do Castelo: Asociação dos Amigos do Caminho de Santiago de Viana do Castelo (Rue General Luís do Rego, 149, Monserrate)
  • À Ponte de Lima: Caminho Portugués para Santiago de Compostela (Rue do Carrezido, 7)
  • À Valença do Minho: Paróquia de Sta. María dos Anjos
  • À Tui: Cofradía de Santiago de Tui e Baixo Miño – Iacobus (Amorim-Rotea, 4, Tomiño).
  • À Vigo: Cofradía de Santiago de Vigo, Parroquia de Santiago (Rue García Barbón 29).
  • À Pontevedra: Cofradía del Apóstol Santiago de Pontevedra (Rue Alta, 10)

Curiosités du Chemin Portugais

À Tui, vous trouverez la chapelle de Rebordáns, où se trouve la Vierge du Chemin, une image miraculeuse sculptée dans une pierre magique. Cette pierre, située à l'emplacement actuel de la chapelle, retourna chaque nuit dans son emplacement d'origine, bien que les voisins la jetaient dans la rivière Miño tous les jours.

En continuant vers le nord, dans la municipalité de Mos, près de l'église de Santiaguiño de Antas, vous découvrirez un borne milliaire romain de la XIXème voie : le XIème chapitre, daté du IIème siècle après J.-C., qui marquait 18 000 pas de Tui jusqu'à cet endroit. Il y a beaucoup d'années, quand le gens ont voulu l'emmener à Pontevedra pour le garder dans un musée, les voisins s'y sont opposés car ils pensaient que la pierre leur procurait fertilité et bonne chance.

Un peu plus au nord, dans le centre urbain d'Arcade, le Camino vous fera traverser un pont médiéval, le Pont Sampaio, le lieu où se déroula une importante bataille entre les habitants de la ville et les troupes napoléoniennes. Sur ce pont, il y avait un rite, le « baptême anticipé », par lequel le ventre d'une femme enceinte était oint d'eau de la rivière pour garantir une naissance sans problèmes.

Et avant d’arriver de Santiago, à Padrón, saisissez l’occasion de vous arrêter à l’église de Santiago, construite sur la rive gauche de la Sar sur l’ordre du célèbre archevêque Gelmírez en 1133. Sur l’autel principal, vous trouverez le Pedrón, un autel en pierre dédié au dieu Neptune qui a été réinterprété comme un symbole jacobin, puisque la légende raconte que c’était le miliaire dans lequel était amarré le bateau où les restes de l’Apôtre Jacques étaient arrivés à Iria Flavia.

Voulez-vous faire le Camino ?

Si vous voulez vivre l'expérience du Camino de Santiago, nous pouvons vous aider à planifier votre voyage. Envoyez-nous vos doutes et nous vous contacterons sans engagement.

Nous paratagerons vos données avec Pilgrim Travel S.L., qui vont traiter votre demande. Pour exercer vos droits, consultez la politique de confidentialité. Données collectées par Premium Leads S.L.

Découvrez les autres chemins

Le Camino Francés est le plus populaire, mais il y a des autres alternatives.

» Camino Francés 764 km / 33 jours
» Camino Portugués 620 km / 25 jours
» Camino Norte 824 km / 32 jours
» Camino Primitivo 313 km / 11 jours
» Camino Inglés 119 km / 6 jours
» Vía de la Plata 960 km / 27 jours
Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services. Si vous continuez à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Vous pouvez obtenir plus d'informations ici.