824 km / 32 jours à pied

Le Camino del Norte (ou Chemin du Nord)

Le chemin qui suit la côte

Le Camino del Norte, également connu sous le nom de Camino de la Costa, longe la côte péninsulaire d'est en ouest en longeant la mer Cantabrique et en passant par Euskadi, la Cantabrie et les Asturies jusqu'à la Galice.

N'oubliez pas que si vous voulez faire le Camino de Santiago, vous n'avez pas à faire le parcours complet. Choisissez n'importe quel point intermédiaire de ce chemin ou d'un autre et complétez le nombre d'étapes ou de kilomètres que vous souhaitez. Si vous parcourez au moins 100 km à pied (200 km à vélo), vous pourrez recevoir la Compostela à votre arrivée à Saint-Jacques-de-Compostelle.


Image : Museo Guggenheim, Bilbao

Voudriez-vous faire le Camino ?

Organisez votre voyage avec une agence spécialisée. Veuillez laisser vos données et nous vous enverrons des informations sans engagement.


Nous paratagerons vos données avec Pilgrim Travel S.L., qui vont traiter votre demande. Pour exercer vos droits, consultez la politique de confidentialité. Données collectées par Premium Leads S.L.

Le Camino del Norte (ou Chemin du Nord)

824 km / 34 jours à pied / 18 jours à vélo

 

Le Chemin du Nord longe la côte nord de l'Espagne. Le voyage commence à Saint-Sébastien, une ville que tout le monde devrait visiter au moins une fois dans la vie. Là, vous pourrez déguster la meilleure cuisine espagnole. En fait, l'un des points forts de cette route est la bonne gastronomie que vous pouvez trouver en cours de route.

Le Camino del Norte se caractérise par un afflux considérable de pèlerins. Il s'agit de l'une des routes les plus populaires. Même s'il y a moins pèlerins que sur le Camino Francés, vous y trouverez un grand nombre de promeneurs, d'auberges, d'établissements, etc.

Si vous recherchez un itinéraire spécial, entre la mer et la montagne, sans d'étapes particulièrement difficiles et avec tout le charme de la gastronomie du nord (basque, cantabrique, asturienne et galicienne), cet itinéraire est idéal pour vous. N'oubliez pas qu'il s'agit d'un long chemin et qu'il vous faudra au moins un mois pour le parcourir. C'est un itinéraire adapté à tous.

camino del norte

Histoire du Camino del Norte

Le Chemin du Nord (également appelé Chemin de la Côte), commença à recevoir des pèlerins et des fidèles de Santiago à partir du IXème siècle, ce qui coïncidait avec la découverte du tombeau de l'Apôtre Jacques. Avec le Chemin Français, il s'agit de l'une des routes à Saint-Jacques-de-Compostelle avec plus d'histoire. Bien qu'on n'a pas de documents pour le prouver, on peut déduire que le Chemin Français doit être antérieure, la première route à Saint-Jacques-de-Compostelle, car l’orographie du Chemin du Nord est plus complexe.

Bien qu'il n'y ait aucune documentation sur le Chemin de Nord avant celle du Chemin Français, les deux ont dû être formés à peu près à la même époque. Bien que le Chemin Français soit plus facile à parcourir, le Chemin du Nord a égalemennt commencé à être utilisée pour atteindre Compostelle. En fait, c’était la voie la plus sécurisée, car c’était celle qui était le plus éloignée des batailles de la Reconquista qui se déroulaient dans la Péninsule.

L'expansion et la popularité du Chemin du Nord coïncident avec l'expansion des territoires du royaume des Asturies. Avec ça, la nouvelle de la découverte du sépulcre de Saint Jacques et des pèlerinages commencent à être plus nombreux.

Santander

Aviles

Luarca

Image : AlfaAlfa

Gijon

Étapes du Camino del Norte

Le Camino del Norte est l’un des plus longs, avec plus de 820 km de longueur jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle. Il traverse plusieurs endroits dans le nord de la péninsule : vous commencez à Irún et traversez différentes villes telles que Saint-Sébastien, Gernika, Bilbao, Portugalete, Santander, Santillana del Mar, Comillas, Ribadesella, Gijón, etc.

Le Chemin de la Côte est composé par de 32 étapes à pied et 20 étapes en vélo.

Étape 1
Irún - Saint-Sébastien (24,8 km)

C'est une étape difficile physiquement, car elle comporte plusieurs hauts et bas. Cette étape commence à la frontière de l’Espagne avec la France et vous permet de découvrir des lieux d’intérêt de la taille de l’Ermitage de Santa Elena, l’Église de Santa María del Juncal, Playa de la Concha, Palais Miramar ou Basicila de Santa María del Coro. Saint-Sébastien est l’endroit idéal pour commencer à aimer la gastronomie du nord. Au cours de cette étape, vous pourrez profiter de la gastronomie la plus raffinée dans les restaurants étoilés au Michelin, ainsi que des plats plus faits maison dans des établissements charmants.

Étape 2
Saint-Sébastien - Zarautz (22,2 km)

Cette étape continue en pente montante, en particulier jusqu'au kilomètre 12. Vient ensuite une descente raide. Les cyclistes doivent donc faire preuve de prudence. Nous vous recommandons de visiter l'église de San Nicolás de Bari et l'ermitage de San Martín de Tours (à Orio), l'église de Santa María la Real, le couvent des pères franciscains et le palais de Narros à Zarautz.

Étape 3
Zarautz - Deba (21,8 km)

Cette étape est caractérisée par des pentes constantes, mais la beauté des paysages le rend plus supportable. Vous passerez par de très beaux endroits, tels que Getaria, Zumaia, Itziar et Askizu.

Étape 4
Deba - Markina - Xemein (24 km)

C'est une étape un peu difficile, car l'inégalité des montagnes basques est présente au terrain. Pour reprendre des forces, rien de mieux que la gastronomie basque : essayez les pintxos, le marmitako et la sauce biscayenne pour vous ressourcer. Vous pouvez choisir de terminer l’étape à Markina ou de continuer vers Xemein.

Étape 5
Markina - Xemein - Gernika Lumo (24,6 km)

Si vous avez terminé l'étape à Markina, une étape de 24,6 km vous attend. Les pentes continues sont maintenues, mais vous passerez par l'un des lieux les plus emblématiques : Gernika. N'hésitez pas à visiter l'Arbre de Gernika et le Parc des Peuples d'Europe.

Étape 6
Gernika Lumo - Lezama (20,8 km)

Pendant ces étapes, vous pourrez profiter de la nature basque. Bien qu'il y ait en pente, ils ne sont pas trop prononcés. Profitez de la beauté de cette région, réserve de la biosphère d'Urdaibai. L'église, la tour et le Humilladero de Santo Cristo à Lezama sont quelques points d'intérêt remarquables.

Étape 7
Lezama - Bilbao (10,8 km)

Cette étape est très courte, mais vous trouverez une forte pente montante du kilomètre 5 au 13, de environ 400 m au dessur du niveau de la mer. Une fois que vous l'avez passé, vous commencerez à descendre vers la ville de Bilbao. Prenez votre temps pour profiter de tout ce que cette ville incroyable vous offre : le Guggenheim, la cathédrale de Santiago, la basilique de la Vierge de Begoña, les Palacios Chávarri et Olábarri et bien plus encore.

Étape 8
Bilbao - Portugalete (19,4 km)

La route de Bilbao à Portugalete est plus plate et plus supportable que les étapes précédentes. Ici, certaines zones industrielles de la périphérie sont combinées avec des paysages naturels. Arrêtez-vous pour voir le pont de Biscaye, la basilique Santa María, le kiosque à musique, la tour Salazar et le couvent Santa Clara.

Étape 9
Portugalete - Castro Urdiales (27,6 km)

Donné qu'il s’agit d’une longue étape, vous pouvez la raccourcir en vous arrêtant à Pobeña, un peu avant d’arriver à Castro Urdiales. Ne manquez pas la Playa de la Arena à Pobeña et visitez Castro Urdiales, une charmante ville portuaire qui ne vous laissera pas indifférent.

Étape 10
Castro Urdiales - Laredo (26,6 km)

Cette étape quitte la côte pour réintroduire le chemin par l'intérieur. Il n'y a pas de pentes marquées, donc les 26 km ne seront pas difficiles. Prenez le temps de visiter les nombreux points d’intérêt de Laredo: le couvent de San Francisco, la chapelle du Saint-Esprit, le sanctuaire de Notre-Dame de la Bonne Volonté, le tunnel de la tour de guet ou la plage d’Alia.

Étape 11
Laredo - Güemes (29 km)

Cette étape peut se faire en traversant l'estuaire par bateau jusqu'à Satoña, à condition que le temps le permette (entre les mois de mars et décembre). En hiver, la solution est généralement une déviation en transport public vers l'intérieur. C'est une étape charmante, soulagée par le paysage de la mer et de l'estuaire.

Étape 12
Güemes - Santander (11,8 km)

Cette étape a plusieurs options : vous pouvez choisir de traverser l'estuaire de La Pedreña ou marcher autour de San Salvador. C'est une étape très courte, alors quand vous arrivez à Santander, prenez le temps de visiter cette ville charmante. Visitez le cimetière protestant, ses musées ou les palais et jardins de la Magdalena, d’une beauté sans pareille.

Étape 13
Santander - Santillana del Mar (37 km)

C'est la plus longue étape, avec ni plus ni moins que 37 km. Bien que ce ne soit pas difficile en termes de terrain ou de pentes, elle est très longue. Nous vous recommandons donc de le démarrer avec des batteries chargées. Le grand avantage de cette étape est la beauté des paysages, tant Santander que Santillana del Mar et les points intermédiaires sont d'une grande beauté.

Étape 14
Santillana del Mar - Comillas/ San Vicente de la Barquera (22 km)

Une autre étape pleine de pausages de rêve. Ici, vous aurez l'occasion de voir le parc naturel d'Oyambre et Comillas, avec des lieux de grand intérêt tels que le palais Sobrellano et le Capricho de Gaudí. Ce n’est pas une étape difficile ou longue, mais vous pouvez la diviser en deux et la terminer à Comillas pour apprécier pleinement tous les points d’intérêt.

Étape 15
Comillas/San Vicente de la Barquera - Colombres (28,8 km)

Dans cette étape, on abandonne la région de Cantabria pour entrer en Asturies, en approchant la moitié du Chemin de Compostelle. A ce stade, les estuaires sont très présents, il n'y a donc pas de pentes marquées ni de montagnes. Profitez de l'occasion pour commencer à goûter la cuisine asturienne et profiter de la Playa de la Franca à Colombres.

Étape 16
Colombres - Llanes (23,2 km)

Dans cette étape, il y a deux optiones à suivre : la première voie passe ver l'intérieur et passe par Pendueles, la seconde borde la côte. En tout cas c'est une étape légère et sans obstacles. Prenez le temps de visiter l'Ermita del Cristo del Camino, la basilique Santa María de Concejo, le palais des ducs d'Estrada ou le palais du comte de Vega del Sella.

Étape 17
Llanes - Ribadesella (31,4 km)

De merveilleux environnements maritimes et fluviaux vous attendent dans cette phase. Même s’il s’agit d’une longue étape, elle se déroulera légèrement car elle n’entraîne pas de difficultés et la beauté des paysages la rendrent plus amusante. Profitez de l'occasion pour vous approvisionner en fournitures, car dans la prochaine étape,vous passerez par des zones sans trop de services.

Étape 18
Ribadesella - Sebrayo (31,8 km)

Une étape similaire à la précédente, puisque le paysage de la mer et la rivière est encore présente. Le parcours ne comporte pas trop de difficultés et, de la même manière, c'est une étape longue mais plate.

Étape 19
Sebrayo - Gijón/Oviedo (35,6 km)

À cette étape, vous aurez deux options de décision difficile. Nous pouvons choisir de finir à Oviedo ou de faire un détour qui nous mène à Gijón. Les deux sont des villes d'un grand intérêt culturel et de paysage.

L’option historiquement plus traditionnelle est celle qui se poursuit dans le nord et avec laquelle nous arrivons à Gijón.

L'alternative consiste à se dévier à la hauteur de Casquita pour continuer sur la route du Camino Primitivo, atteignant ainsi Oviedo. Si vous choisissez cette option, les itinéraires suivants sont ceux du Camino Primitivo. Continuez à lire plus sur ces étapes dans notre section sur le Camino Primitivo.

Étape 20
Gijón - Avilés (25 km)

Si vous avez opté pour la route originale du Camino del Norte, vous aurez terminé l'étape précédente à Gijón. De là, nous continuons en direction de la ville d'Avilés par un chemin plat et sans obstacles complexes. Avilés est un lieu de grand intérêt culturel et vous ne pouvez pas manquer des attractions touristiques telles que le parc Ferrera, le palais de Camposagrado, l'église de San Nicolás de Bari, le phare de San Juan, l'église de Santo Tomás de Canterbury ou le Parc du Quai, entre autres.

Étape 21
Avilés - Muros de Nalón (22,6 km)

Dans cette étape, nous trouvons beaucoup de hauts et de bas. Bien que les hauteurs atteintes ne soient que de 200 m au dessus du niveau de la mer, elles se situent à quelques kilomètres seulement, de sorte que certaines sont très prononcées. Heureusement, ce n'est pas une très longue étape. Vous pouvez donc vous reposer lorsque vous arrivez à Nalón ou visiter ses monuments, tels que l'église de Santa María, la plage Aguilar, la Casa Altamira ou la Plaza del Marqués de Muros.

Étape 22
Muros de Nalón - Soto de Luiña (16 km)

Après une étape difficile, on trouve une étape plus légère, où nous nous reposions un peu les jambes. Avec peu de kilomètres et peu d'obstacles, vous pouvez vous arrêter pour profiter de La Quinta de Selgas ou de la chapelle de l'Humilladero à Cudillero et de l'église de Santa María.

Étape 23
Soto de Luiña - Cadavedo (18,5 km)

Bien que l'itinéraire original de cette étape passe par la Sierra de Palancas, il est possible que vous ne puissiez pas y passer. Si les conditions météorologiques ne sont pas favorables, vous devrez vous écarter de la N-632 et continuer sur la route. Le paysage est moins reconnaissant, mais l’important est votre sécurité. Une fois à Cadavedo (ou Cadavéu), vous pourrez profiter de la mer sur les plages de Campiecho ou de Cadavedo.

Étape 24
Cadavedo - Luarca (15,8 km)

Cette étape est courte et simple. Un peu plus de 15 kilomètres pour rejoindre Lucarca, sans complications ni terrains complexes. Luarca étant l’un des plus beaux endroits, il sera bon d’avoir du temps libre pour profiter de ses rues et de sa cuisine : fruits de mer, haricots, cidre, fromage et bien d’autres choses encore.

Étapa 25
Luarca - La Caridad (29,6 km)

Cette étape passe presque entièrement par la route, donc le paysage n'est pas si remarquable. Vous devez faire preuve de prudence avant les véhicules et marcher le long de le bas-côté avec une signalisation appropriée.

Étape 26
La Caridad - Ribadeo (21,6 km)

À cette étape, nous pouvons entamer avec enthousiasme notre parcour en Galice : Ribadeo sera la première ville galicienne de notre chemin. L'étape est facile et de difficulté moyenne. Ici, nous vous recommandons de visiter Casariego et Ribadeo, pour vous promener et pour commencer à goûter à la gastronomie galicienne.

Étape 27
Ribadeo - Lourenzá (28,4 km)

Cette étape est longue et a encore une autre montée, soulignant l'ascension à Ponte Arante. Nous vous recommandons de prendre des provisions déjà à la sortie de Ribadeo, car dans cette longue étape, vous ne trouverez pas beaucoup de services jusqu'à ce que vous atteigniez Lourenzá.

Étape 28
Lourenzá - Abadín (25,2 km)

Celle-ci est une étape qui se déroule pour la plupart dans la nature. En plus de parcourir forêts et paysages naturels, vous aurez l’occasion de visiter Mondoñedo, l’une des capitales historiques de Galice. Vous pourrez y visiter la cathédrale, la Plaza de España, le sanctuaire de Nuestra Señora de los Remedios et Alameda de los Remedios.

Étape 29
Abadín - Vilalba (20,7 km)

Cette étape traverse la région de Terra Chá, qui signifie « terrain plat ». Comme vous pouvez le déduire, cette étape se passe sans pentes ni dénivelés. C'est une étape qui, en parcourant la nature, ne s'écarte pas de la route nationale. Vous aurez donc de nombreux services à portée de main. Une fois à Vilalba, visitez la Torre de los Andrade ou l'église de Santa María, entre autres.

Étape 30
Vilalba - Baamonde (18,6 km)

Dans cette étape, nous avons deux possibilités. Donné que l'étape suivante dépasse les 40 km, vous pouvez vous arrêter à Miraz (33 km), de manièr que l'étape suivante sera plus courte. Sinon, vous pouvez en profiter pour vous reposer (cette étape a moins de 20 kilomètres sans difficultés) et faire le lendemain la dernière longue étape du Camino. N'hésitez pas à visiter l'ancien marronnier qui se trouve à Baamonde.

Étape 31
Baamonde - Sobrado dos Monxes (41,2 km)

Si vous avez terminé l'étape précédente à Baamonde, une longue étape finale de plus de 40 km vous attend. De là, on laisse la région de Terra Chá pour commencer le voyage à La Corogne. Cela nous indique que nous sommes prêts à Saint-Jacques-de-Compostelle. À ce stade, il n’ya pas beaucoup de services, il est donc conseillé d’obtenir un approvisionnement. Arrêtez-vous pour apprécier le monastère de Santa María de Sobrado, le Campamento Romano ou la Lagoa de Sobrado dos Monxes.

Étape 32
Sobrado dos Monxes - Arzúa (21,4 km)

Celle-ci est la dernière étape propre du Camino del Norte. À partir d'Arzúa, le Chemin du Nord se fonde avec le Camino le plus populaire, le Camino Francés. C'est une étape courte et simple, sans pentes ni ascensions. Une fois à Arzúa, visitez la chapelle et le couvent de La Magdalena, le Pazo de Brandeso, la Fonte Santa et la chapelle de la Mota. Bien sûr, vous devriez également essayer le fromage d'appellation d'orgine d'Arzúa, l'un des plus célèbres de Galice et d'Espagne en general.

Étape 33
Arzúa - Pedrouzo (19,3 km)

Nous n'avons que deux courtes étapes pour nous rendre à Saint-Jacques-de-Compostelle (moins de 20 km). Cette avant-dernière étape a plusieurs options. Certains pèlerins choisissent de la rallonger, afin que la dernière étape soit plus proche de Compostelle et rejoindre ainsi la Plaza del Obradoiro le matin. Vous pouvez choisir de vous arrêter à O Pedrouzo, à Alto de Santa Irene ou même à Monte do Gozo, d'où vous pourrez déjà entrevoir Saint-Jacques-de-Compostelle.

Etapa 34
O Pedrouzo - Santiago de Compostela (19,4 km)

À ce stade, le but est presque à portée de main. Le rêve d'arriver et la brièveté de cette étape vous feront arriver à la Plaza del Obradoiro en peu de temps. Plat et supportable, nous vous conseillons de parcourir cette étape en partageant vos expériences avec vos compagnons de pèlerinage. Vous êtes arrivé à Saint-Jacques-de-Compostelle ! Une fois dans la capitale galicienne, prenez le temps de célébrer votre arrivée en visitant la ville en profondeur.


Comment se préparer pour faire le Camino del Norte

Lors que vous faites le Camino à pied, vous devez mesurer vos éfforts et suivre un rythme commode pour vous. Il faut considérer tojours que, même s'il s'agit d'un chemin plus court et comfortable, vous devez faire un effort considerable. Si vous n'êtes pas habitué à faire de l'exercice quotidiennement, il est recommandé de faire des exercices d'étirement et d'échauffement avant de faire le Camino et pendant l'expérience.

Les chaussures

Il est conseillé de faire une promenade quelques semaines pour vérifier votre état physique et surtout vous habituer aux chaussures que vous porterez sur les étapes. Les gênes les plus habituels sur le Camino sont des douleurs dans les pieds, mais aussi des douleurs dans le dos causées par le port du sac à dos pendant beaucoup d'heures

La préparation

Si vous n'êtes pas habitué à faire de l'exercice habituellement, il est recommandé de faire des exercices d'étirement et d'échauffement avant de commencer le Camino et pendant l'expérience. Prêtez attention aux muscles des parties antérieure et postérieure de la cuisse (quadriceps et ischio-jambiers).

Caractéristiques du Camino del Norte

Le Camino del Norte se caractérise par un afflux considérable de pèlerins. C’est l’une des routes les plus fréquentées et, même si elle est moins encombrée que le Camino Francés, vous trouverez un grand nombre de pèlerins, d’auberges, d’établissements, etc.

Donné que cette étape est connue aussi comme le Chemin de la Côte, il n'es pas surprennant que ce soit l’une de ses principales caractéristiques et avantages. L'ensemble du Camino del Norte traverse de belles villes côtières. Si vous choisissez cet itinéraire, vous pourrez profiter des sentiers à entre la mer et la montagne, au charme unique de la côte.

Une autre caractéristique importante qui peut faire pencher la balance vers le Camino del Norte ou de la Costa est sa gastronomie. Si vous souhaitez explorer la magie de la cuisine basque, cantabrique et asturienne, le Camino del Norte peut être votre solution idéale.

En ce qui concerne sa dureté, le Camino del Norte n’a pas d’étapes particulièrement difficiles à franchir. Ce que vous devez considérer, c’est que le chemin est long et qu’il vous faudra au moins un mois pour le parcourir. Pour le reste, c'est un chemin pour tout le public et il suffira que vous faites un entraînement général, requise par tous les chemins de pèlerinage à Saint-Jacques-de-Compostelle.


Voulez-vous faire le Camino ?

Si vous voulez vivre l'expérience du Camino de Santiago, nous pouvons vous aider à planifier votre voyage. Envoyez-nous vos doutes et nous vous contacterons sans engagement.

Nous paratagerons vos données avec Pilgrim Travel S.L., qui vont traiter votre demande. Pour exercer vos droits, consultez la politique de confidentialité. Données collectées par Premium Leads S.L.

Découvrez les autres chemins

Le Camino Francés est le plus populaire, mais il y a des autres alternatives.

» Camino Francés 764 km / 33 jours
» Camino Portugués 620 km / 25 jours
» Camino Norte 824 km / 32 jours
» Camino Primitivo 313 km / 11 jours
» Camino Inglés 119 km / 6 jours
» Vía de la Plata 960 km / 27 jours
Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services. Si vous continuez à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Vous pouvez obtenir plus d'informations ici.