960 km / 27 jours à pied

Vía de la Plata (ou Chemin « de la Plata »)

Le plus long chemin des flèches jaunes

La Vía de la Plata est l’un des plus longs itinéraires pour atteindre Saint-Jacques-de-Compostelle, mais aussi l’un des plus chargés de l’histoire. Pour relever le défi, vous devez passer par 38 étapes au total : les 27 de la Vía de la Plata et les 11 dernières étapes du Camino Francés. Dans ce guide, nous vous donnons les clés pour organiser votre chemin comme vous le souhaitez.

Vous devez savoir que, pour faire le Camino de Santiago, vous n'avez pas à parcourir tout cet itinéraire. Vous pouvez choisir n'importe quel point intermédiaire pour commencer et faire les étapes et les kilomètres que vous souhaitez. Si vous parcourez au moins 100 km à pied ou 200 km à vélo, vous pouvez recevoir la Compostela à votre arrivée à la Cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle.


Image : Plaza de España, Sevilla

Voulez-vous faire le Camino ?

Organisez votre voyage avec une agence spécialisée. Veuillez laisser vos données et nous vous enverrons des informations sans engagement.


Nous paratagerons vos données avec Pilgrim Travel S.L., qui vont traiter votre demande. Pour exercer vos droits, consultez la politique de confidentialité. Données collectées par Premium Leads S.L.

Vía de la Plata (ou Chemin « de la Plata »)

960 km / 27 jours à pied / 13 jours à vélo

 

Le Camino de la Plata est l’un des plus longs itinéraires du Camino de Santiago. Vous devez passer par 38 étapes pour surmonter le défi. Promenez-vous dans cette historique Via de la Plata créée par les Romains pour entrer en Galice.

La Vía de la Plata vous donne l’occasion de parcourir la Péninsule du sud au nord, en passant par les plus beaux endroits d’Espagne. Des villes telles que Séville, Zafra, Mérida, Cáceres, Salamanque, Zamora ou Astorga sont quelques-uns des endroits de cette route merveilleuse.

La Vía de la Plata était déjà une voie romaine utilisée à des fins commerciales pour relier Mérida à Astorga. Doné qu'elle traverse une bonne partie de l’Hispanie, du sud au nord, il n’est pas surprenant que les anciens pèlerins l’aient utilisé pour se rendre à Saint-Jacques-de-Compostelle. Au sens historique du terme, la Vía de la Plata commençait à Mérida, bien que ce fût plus tard lorsqu'elle s'est étendue à Séville. Ce n'est que plus tard que la Vía de la Plata s'étend plus au sud, de Mérida à Séville après la christianisation des territoires mozarabiques.

camino francés

Caractéristiques du Camino de la Plata

Le Camino de la Plata ou Vía de la Plata commence à Séville et termine à Saint-Jacques-de-Compostelle. Donné qu'il traverse le territoire national du sud au nord, il n’est pas surprenant que ce soit la route la plus longue qui mène à Compostelle. Ses 960 km sont divisés en 38 étapes à pied et 16 à vélo. Sa plus courte étape, la neuvième, dure 16 km. La plus longue a 38,6 km. La plupart des étapes sont longues, de plus de 30 km. Si vous avez assez de jours disponibles, vous pourrez diviser presque toutes les étapes en deux parties. Quand-même, vous devrez ajouter des jours supplémentaires à ce long voyage.

La Vía de la Plata se caractérise par une signalisation appropriée. Vous trouverez les célèbres flèches jaunes sans problème, la circulation est donc confortable et il est très peu probable que vous déviez.

Une autre des caractéristiques les plus importantes de ce chemin est la température. Comme vous le savez, les températures dans le sud sont extrêmes en été. Vous devez garder à l'esprit que la route traverse des étapes sans ombre, plates et dures. Si vous souhaitez emprunter cet itinéraire, nous vous recommandons de bien vous préparer si vous voyagez en été. Vous devez toujours prendre en compte le facteur d'hydratation et de protection solaire.

Cáceres

Mérida

Salamanca

Zamora

Étapes de la Vía de la Plata

Le Camino de la Plata est composé de 37 étapes. Nous les expliquons brièvement pour que vous sachiez à quoi vous allez faire face tous les jours.

Étape 1
Séville - Guillena (22,8 km)

Cette étape se caractérise par son caractère plat et agréable, non seulement pour ne pas avoir d'obstacles, mais pour la beauté de ses emplacements. Commencer la route dans l'une des plus belles villes d'Espagne servira d'inspiration et vous fera vivre le Camino comme vous n'auriez jamais imaginée. Avant de partir, découvrez la beauté de Séville et régalez-vous de ses délices. Les lieux d’intérêt ne se terminent pas dans l’ancienne Hispalis, mais vous pouvez continuer à en profiter dans des villes telles que Santiponce ou Guillena, la fin de l’étape.

Étape 2
Guillena - Castilblanco de los Arroyos (18,2 km)

Cette étape n'implique pas d'obstacles ni de pentes. De plus, elle est assez court, donc c'est un bon début de route. Profitez de ce type d'étapes pour profiter des paysages et de la gastronomie unique : gaspacho, salmorejo, migas, gâteaux à l'huile, tortas sobás, etc. Il y a plusieures délices que vous pouvez déguster sur cet itinéraire

Étape 3
Castilblanco de los Arroyos - Almadén de la Plata (28,8 km)

Cette zone a de larges pâturages et des champs dédiés au bétail. Vous traverserez de charmantes endroits, dont le parc naturel de Berrocales. Doné la grande qualité du bétail de cette zone, nous vous recommandons d'essayer les viandes ibériques, si vous en avez l'occasion

Étape 4
Almadén de la Plata - Monesterio (34,4 km)

C'est ici que commence la route d'Estrémadure, laissant derrière elle la belle communauté andalouse. C'est une longue étape de près de 35 kilomètres dans laquelle vous traverserez des pâturages et des champs agricoles et d'élevage. À la fin de l'étape, il y a une montée. Préparez votre force en mangeant bien : la viande de porc est la spécialité de la région où vous vous trouvez.

Étape 5
Monesterio - Fuente de Cantos (21,2 km)

Dans cette étape, il y a une descente jusqu'au ruisseau Bodión. Bien que la présence d'eau adoucisse les températures, il n'est pas conseillé d'oublier la précaution : considérez toujours l'hydratation et la protection contre le soleil. Cette étape, comme beaucoup d'autres étapes de cet itinéraire, a de longs parties sans ombre et avec des températures extrêmes.

Étape 6
Fuente de Cantos - Zafra (24,6 km)

Dans cette étape, vous ne trouverez pas de pentes raides. Le chemin coule entre les ruisseaux : le paysage est donc agréable et naturel et les températures fraîches grâce à l'humidité. À votre arrivée, vous aurez l'occasion de voir Zafra, une ville d'Estrémadure à découvrir.

Étape 7
Zafra - Villafranca de los Barros (19,2 km)

Cette étape est simple : elle a moins de 20 km et sans inclinaisons ni obstacles. Le point d'arrivée est Villafranca de los Barros, un charmant municipalité communément appelée la « ville de la musique ». En vous promenant dans cet endroit, vous aurez sûrement l'occasion d'écouter de la musique dans ses rues tout en profitant de la beauté de son architecture.

Cette étape, étant courte, peut s’étendre sur 17 km de plus jusqu’à Almendralejo. Étant plate et courte, vous pouvez l'étendre ou vous arrêter pour vous reposer et visiter Villafranca de los Barros et laisser Almendralejo pour le lendemain.

Étape 8
Villafranca de los Barros - Torremejía (27 km)

Aujourd'hui, vous allez à Almendralejo, où nous vous recommandons de visiter l'église du cœur de Marie et le couvent de Santa Clara. Cette étape est longue, cependant, elle est plate et sans obstacles, elle ne présente donc aucune difficulté.

Étape 9
Torremejía - Mérida (16 km)

Dans cette étape, vous pourrez profiter de l'histoire de la région, riche en vestiges architecturaux de l'Empire Romain. N'hésitez pas à visiter les nombreux monuments de Mérida : le théâtre romain, l'amphithéâtre et le temple de Diane, entre autres. Étant une étape courte, nous vous recommandons de prendre le temps de visiter cette ville, nomé Patrimoine de l'Humanité.

Étape 10
Mérida - Alcuéscar (36,4 km)

Après avoir vous reposé pendand l’étape précédente, une plus longue distance (de plus de 35 km) vous attend. Vous y découvrirez le parc naturel de Cornalvo et de nombreux vestiges archéologiques romains, tels que le réservoir romain de Proserpina. Dans cette étape, vous irez de Badajoz à Cáceres. La ville d'Alcuéscar est la ligne d'arrivée de cette étape. Arrêtez-vous pour visiter ses ermitages et l'église de Santa Lucía del Trampal.

Étape 11
Alcuéscar - Cáceres (38,2 km)

Le onzième jour, une autre longue étape vous attend et, en fait, elle peut être divisée en deux parties. Vous pouvez choisir de passer la nuit à Aldea del Cano (après 15 km) ou à Valdesalor (après 25 km). Si vous souhaitez la compléter, vous passerez la nuit à Cáceres après une randonnée de 38 km. Bien que la'étape soit longue, elle est plate et agréable. Si vous choisissez de le diviser en deux, n'hésitez pas à passer du temps à visiter la ville de Cáceres.

Étape 12
Cáceres - Embalse de Alcántara (33,4 km)

Selon l'endroit où vous vous êtes arrêté à l'étape précédente, vous quitterez Cáceres ou Casar de Cáceres. Lorsque vous modifiez le point de départ, le point d'arrivée change également : vous pouvez vous arrêter au réservoir d'Alcántara ou à Cañaveral.

Étape 13
Embalse de Alcántara - Grimaldo (20,9 km)

Cette étape n'est pas aussi longue que les précédentes. La route a des hauts et des bas, mais ils ne sont ni trop prononcés ni trop longs. Les routes sont un peu montagneuses et le terrain est en terre battue.

Étape 14
Grimaldo - Carcaboso (30,8 km)

À ce stade, vous pouvez passer par Riolobos ou vous dévier. Le détour par Riolobos ajoute des kilomètres à une étape déjà longue. Il est également facultatif de passer par Galisteo, même si vous rateriez son mur historique. Nous vous recommandons de choisir en fonction de la force avec laquelle vous atteignez ce stade et de l'intérêt que vous portez à visiter ces lieux. En tout cas, la fin de cette étape est à Carcaboso.

Étape 15
Carcaboso - Aldeanueva del Camino (38,6 km)

Cette longue étape est également divisible en deux parties. Vous y découvrirez l’arc romain de Cáparra, célèbre pour sa valeur historique et son bon état de conservation.

Étape 16
Aldeanueva del Camino - La Calzada de Béjar (22,2 km)

Cette étape marque la fin du Camino pour la communauté d'Estrémadure. La ville de Puerto de Béjar sera la première étape du territoire castillan-léonien. De là, vous continuerez jusqu'à La Calzada de Béjarpour passer la nuit. Cette étape a une légère montée à Puerto de Béjar, suivi d'une descente.

Étape 17
La Calzada de Béjar - Fuenterroble de Salvatierra (20,2 km)

Après autant de longues étapes, les étapes de 20 km sont une occasion de se reposer et d’apprécier le paysage et les lieux que vous visitez. Nous vous recommandons de vous arrêter pour commencer à apprécier la cuisine de Castille-et-León. Au long de cette étape, vous trouverez facilement des services.

Étape 18
Fuenterroble de Salvatierra - San Pedro de Rozados (28,6 km)

Cette étape se caractérise par son ascension vers le Pico de la Dueña, situé à près de 1 200 mètres d'altitude. Bien que la montée semble prononcée, le point de départ se situe déjà à plus de 900 m au dessus du niveau de la mer. Ensuite, vous devez descendre ensuite le ruisseau Mendigos, même si vous pouvez faire un détour par Pedrosillo de los Aires et Monterrubio de la Sierra.

Étape 19
San Pedro de Rozados - Salamanca (23 km)

Cette étape traverse des zones naturelles : forêts et pâturage pour la plupart. En marchant, vous commencerez à voir la ville de Salamanque au loin. Une vision d'une beauté qui rend le Camino beaucoup plus supportable. Cette courte étape vous permet de visiter Salamanque en toute quiétude. Nous vous recommandons de consacrer du temps, pour visiter ses rues et pour savourer sa gastronomie. La Plaza Mayor, la vieille cathédrale et la nouvelle cathédrale, le couvent San Esteban, la Casa de las Conchas, La Clerecía, etc. sont particulièrement remarquables.

Étape 20
Salamanca - El Cubo de la Tierra del Vino (36,4 km)

Nous vous recommandons de vous procurer des fournitures avant de commencer cette étape, car elle est longue et ne comporte pas trop de services dans les emplacements intermédiaires. Il s'agite d'une longue étape, une constante sur cette route à Saint-Jacques-de-Compostelle. Cette étape est plate et se déroule près de l’autoroute, pratiquement parallèle à la N-630. Le but de cette étape est El Cubo de la Tierra del Vino . Au cas où vous vous le demanderiez, les habitants de cette ville sont appellés « cubinos » et « cubinas ».

Étape 21
El Cubo de la Tierra del Vino - Zamora (31,8 km)

De cette ville viticole, vous passerez à Zamora dans une phase longue et en déclin. Zamora est l'une de ces villes qui mérite une visite plus dédiée. Vous pouvez visiter son château, sa cathédrale, le palais de Cordon et de nombreux autres points d'intérêt de ses rues, tels que la Plaza de Viriato et sa Plaza Mayor. Il est également intéressant de goûter les spécialités : leurs produits avec appellation d'origine, tels que les fromages et les vins, et ses plats typiques.

Étape 22
Zamora - Montamarta (18,6 km)

Cette région est connue comme le pays du pain, en raison de la qualité et de l'abondance des champs de céréales. C’est une étape courte et simple dans laquelle vous pourrez vous détendre sans penser aux détours ou aux longs kilomètres. Dégustez ses gâteaux typiques : aceitadas, rebojos, mantecadas, orejas, bollos… Tous faits de farine de blé, provenant probablement des champs que vous voyez en passant.

Étape 23
Montamarta - Granja de Moreruela (22,9 km)

C'est une étape plate et agréable. Vous passerez par le réservoir de Ricobayo. Dans cette section, il y a 2 petits raccourcis : si vous ne voulez pas passer par Fontanillas de Castro ou Riego del Camino, vous pouvez vous raccourcir la rotue et vous arrêter directement à Granja de Moreruela. Les ruines de son monastère sont quelques-uns des monuments intéressants que vous pouvez voir ici.

Dans cette étape, la route bifurque : vous pouvez choisir de suivre l'itinéraire original de la Vía de la Plata ou de vous dévier et de continuer sur le Camino Francés ou le Camino Sanabrés.

Étape 24
Granja de Moreruela - Benavente (27,2 km)

C'est une autre étape courte et paisible, sans obstacles importants. De plus, ici vous aurez accès à des services si vous en avez besoin (restaurants, hébergement, pharmacies, etc.), de sorte que la scène est confortable à tous points de vue. Vous continuez en passant par la N-630, puis vous vous deviez vers Benavente à la fin de la section. À Benavente, vous pourrez visiter ses nombreux points d'intérêt : l'église de Santa María de Azogue, l'église de San Juan del Mercado, l'hôpital des pèlerins de la miséricorde, la Torre del Caracol ou le château de la Mota, les Jardins de la Mota etles Jardins de la Rosaleda.

Étape 25
Benavente - Alija del Infantado (21,9 km)

C'est une courte étape, presque entièrement asphaltée. Vous traverserez des villes telles que Villabrázaro, Maire de Castroponce et Puente de la Vizana. Il n’ya pas beaucoup de services en cours de route, mais l’étape est courte, donc cela ne devrait pas être un problème.

Étape 26
Alija del Infantado - La Bañeza (22,1 km)

Vous continuerez la route par le débit de la rivière Jamuz. C'est une étape courte, avec des terres qui ne gênent pas le passage. Vous traverserez des champs agricoles et floraux.

Étape 27
La Bañeza - Astorga (24,5 km)

À ce stade, vous constaterez des inégalités, mais cela ne vous empêchera pas d'avancer à bon rythme. Vous devez quitter la rivière pour avancer presque parallèlement à l'A-6. À partir du pont romain de Valimbre vous aurez la possibilité d'aller vers l'ouest ou l'est vers Celada de la Vega : les deux routes étant également longues.

Une fois arrivé à Astorga, visitez le palais épiscopal, la cathédrale de Santa María, le mur médiéval, l'église de San Francisco ou la porte romaine. À partir de ce point, la Vía de la Plata se confond avec la fin du Chemin Français. Vous trouverez de nouveaux pèlerins sur le Camino, venant du Camino Francés. En particulier, cette étape 27 correspond à l'étape 23 du Camino Francés.

Étape 28
Astorga - Foncebadón (25,8 km)

Vous entrerez dans la zone autrefois connue comme le Pays des Maragatos. Ici vous commencerez à quitter les zones plates pour commencer à monter les montages de León. Le paysage change aussi peu à peu, se remplissant de tons verts et de climats plus froids. Goûtez le cocido maragato, l'une des spécialités les plus typiques de la région.

Étape 29
Foncebadón - Ponferrada (26,8 km)

Le passage de Foncebadón à Ponferrada est une descente considérable, de plus de 1300 m d'altitude à moins de 300 m. Vous passerez par des villes telles que Manjarín, El Acebo de San Miguel, Riego de Ambrós et Molinaseca. Une fois à Ponferrada, ne manquez pas le Château des Templiers, la Basilique de la Encina ou la Tour de l'Horloge.

Étape 30
Ponferrada - Vilafranca del Bierzo (24,2 km)

Vous traverserez la région d'El Bierzo en passant par Columbriados, Fuentesnuevas, Camponaraya et Cacabelos. Cette zone est située dans un bassin, protégé par les montagnes, ce qui lui confère un microclimat paisible. Essayez la gastronomie d'El Bierzo : ses fruits et légumes et ses vins avec appellation d'origine.

Étape 31
Villafranca del Bierzo - O Cebreiro (27,8 km)

C'est la première étape à parcourir en Galice, car vous rejoignerez O Cebreiro, la première ville galicienne de votre parcours. Dans la ville de Las Herrerías (près du kilomètre 20), vous commencerez à monter jusqu’à atteindre 800 m d’altitude d’O Cebreiro. Après cette pente raide, vous adorerez profiter de la vue de cet endroit. En fait, nombreux sont ceux qui affirment qu’il s’agit de l'Étape Reine : la plus belle du Camino, avec ce touche d’illusion particulière qui nous envahit en entrant en Galice. De plus, nous vous recommandons d'essayer la gastronomie : fromages avec appellation d'origine, châtaignes ou porc celtique.

Étape 32
O Cebreiro - Triacastela (20,8 km)

Vous êtes dans la région de la Sierra de los Ancares. Bien que ce soit une région montagneuse, il n'y a pas de pentes importantes, sauf l'ascension vers Alto do Poio. C'est une courte étape, donc vous ne vous épuiserez pas beaucoup. De là, vous trouverez les gâteaux typiques d'Ancares, ainsi que leurs châtaignes.

Étape 33
Triacastela - Sarria (18,4 km)

Cette étape coïncide avec la route LU-633, le terrain est donc facile pour les marcheurs et les cyclistes. Lorsque vous êtes près des véhicules, vous devez circuler avec prudence.

Lorsque vous arrivez à Sarria, vous vous retrouverez à seulement 100 km de Saint-Jacques-de-Compostelle. Cette dernière étape est très populaire, car les 100 km sont le minimum pour obtenir la Compostela. Cela fait que beaucoup de pèlerins commencent leur chemin ici. Vous trouverez beaucoup d'ambiance et l'occasion de partager votre expérience avec les pèlerins d'autres routes.

Étape 34
Sarria - Portomarín (22,2 km)

C'est une étape brève et facile à parcourir. L’atmosphère qui règne lorsque de nouveaux pèlerins s’ajoutent à la route la rend supportable et divertissante. Bien qu'il y ait des hauts et des bas, vous n'aurez pas de problèmes à surmonter.

Étape 35
Portomarín - Palas de Rei (24,8 km)

Cette section traverse de nombreuses zones d'asphalte, parsemées de monuments et de points d'intérêt tels que les sites de Castromario, les églises romanes ou le carrefour Os Lameiros. Nous vous recommandons de déguster un bon pain galicien, le polbo à feira ou le lacón con grelos, des spécialités de la région.

Étape 36
Palas de Rei - Arzúa (28,5 km)

À l’entrée de la ville d’O Coto, vous avez commencé votre voyage dans la province de La Corogne après avoir quitté Lugo. Vous passerez par Melide, où nous vous recommandons de vous arrêter, au moins pour goûter la pieuvre. Si vous avez le temps, visitez également le pont médiéval de la rivière Furelos, la chapelle de San Roque ou l'église de Santa María de Melide.

Étape 37
Arzúa - Pedrouzo (19,3 km)

Vous n'avez que deux étapes d'environ 20 km pour vous rendre à Saint-Jacques-de-Compostelle. Ces deux dernières étapes peuvent êtres complétées de manières différentes. Selon le désir que vous avez de vous rendre à Saint-Jacques-de-Compostelle et la manière dont vous prévoyez de vous y rendre, vous pouvez choisir de passer la nuit dans différents endroits. Une option très courante consiste à se reposer à O Pedrouzo afin que la prochaine étape soit de longueur égale. Vous pouvez également choisir d'étendre cette étape en passant la nuit à Santa Irene ou même à Monte de Gozo. Cette deuxième option rend la dernière étape très courte, permettant d'arriver à Saint-Jacques-de-Compostelle le matin et de profiter davantage de la capitale galicienne.

Quoi que vous choisissez, ce sera une étape facile, plate et sans obstacles importants.

Étape 38
Pedrouzo - Saint-Jacques-de-Compostelle (19,4 km)

La dernière étape est courte, simple et pleine d’illusion. Les pèlerins ont hâte de voir la Plaza del Obradoiro et cela donne un environnement sans égal à cette dernière étape. C'est un dernier itinéraire court, surtout si vous avez décidé d'étendre l'étape précédente.

Profitez de chaque étape au maximum avant de voir la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle. Imprégnez-vous de la culture galicienne à Compostelle à votre arrivée. Visitez ses nombreux monuments, promenez-vous dans ses rues chargées d’histoire, goûtez ses délices gastronomiques et partagez votre expérience dans la capitale des pèlerins.



Voulez-vous faire le Camino ?

Si vous voulez vivre l'expérience du Camino de Santiago, nous pouvons vous aider à planifier votre voyage. Envoyez-nous vos doutes et nous vous contacterons sans engagement.

Nous paratagerons vos données avec Pilgrim Travel S.L., qui vont traiter votre demande. Pour exercer vos droits, consultez la politique de confidentialité. Données collectées par Premium Leads S.L.

Découvrez les autres chemins

Le Camino Francés est le plus populaire, mais il y a des autres alternatives.

» Camino Francés 764 km / 33 jours
» Camino Portugués 620 km / 25 jours
» Camino Norte 824 km / 32 jours
» Camino Primitivo 313 km / 11 jours
» Camino Inglés 119 km / 6 jours
» Vía de la Plata 960 km / 27 jours
Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services. Si vous continuez à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Vous pouvez obtenir plus d'informations ici.